Ceciel, Tête en l’air…

 

Fast book

Comme tu le sais, cher lecteur, le temps m’est désormais compté. La preuve, il est 16 heures et je suis en pyjama dans mon salon, sous-alimentée et le cheveux hirsute. Mais mon bébé est propre, repu, et agite gaiement ses mignons petits pieds sur un tapis d’éveil qui le met littéralement en transe. Ma vie n’est donc pas si vilaine.
Donc là, cher lecteur(bis), si tu as bien lu entre les lignes, tu dois être flatté d’être ma priorité. Plutôt que de me jeter sous la douche, ou sur ma penderie, ou sur l’aspirateur, ou sur le frigo…je t’ai choisi toi. Oui, je vais dilapider le temps précieux de répis qui m’est offert pour écrire ce petit billet. Je le regretterais sûrement ce soir lorsque mon Prince-Prince rentrant du travail me trouvera vautrée dans cette anti-sexitude et que la petite famille (2 adultes 2 marmots) que nous accueillons pour le dîner n’aura rien à manger, et ne saura pas où poser les pieds dans le bazar de mon appartement.

Mais qu’importe, je vole ces quelques minutes pour te donner généreusement un petit cours de survie en milieu hostile. Je suis comme ça, non non, ne me remercie pas, c’est de bon coeur.

Tu es une jeune mère un peu dépassée par le gremlins chronophage dont la nature t’as récemment doté ? Tu regrettes l’époque où tu passais pour une jeune femme cultivée qui savait aimait lire et et se rendait fréquemment au cinéma? J’ai la solution.

Dans un premier temps, installe un bon livre sur ton fauteuil-des-têtées-nocturnes. Celui-là tu ne le connais peut-être pas encore mais il va devenir un ami fidèle. Choisis-le bien, tu vas passer plus de temps avec lui qu’avec ton mari. Le but étant de transformer ce meuble en véritable couteau suisse de la jeune mère en détresse (rien de pire que de donner la têtée à 3 heures, 5 heures, 7 heures du matin pendant 30 à 50 minutes sans rien avoir d’autre à faire que contempler un milky-addict somnolant).

Installe donc comme je l’ai fait sur mon fauteuil :

-une bonne couverture

-des tonnes de coussins

-un bon livre (pour ce qui me concerne, Sylvie Testud vient de succéder à Harry Potter)

- un manuel de la maman débutante (ça rassure de relire les fondamentaux lorsqu’on est en pleine detresse solitaire et nocturne)

- le Francoscope de l’année (le grand bazar de la culture sociologique française: ya à boire et à manger mais on tombe toujours sur un truc étonnant. Ca permet de rester en prise avec le monde réel).

- le Libé du jour (j’arrive jamais à lire autre chose que le portrait en 4e de couv mais c’est déjà ça de pris)

-une grande bouteille d’eau (allaiter ça deshydrate, t’imagines pas)

- un tas de bavoirs car bébé est bel et bien là, et son joli rot plein de lait ne manquera pas d’inonder tes précieuses pages.

Voilà, tu as de quoi conserver un semblant de vernis culturel et de fraîcheur intellectuelle malgré ton nouveau statut de vache milka. Et si t’es vraiment gentille, tu peux aussi t’abonner à Elle comme je l’ai fait, de manière à te souvenir que, en plus d’avoir un cerveau, tu es restée une femme.

Allez, mon milky-junkie hurle à plein poumons, faut que j’y retourne. La douche, ce sera pour demain…

atable.jpg

Dans : Ceciel blablate
Par ceciel
Le 23 novembre, 2007
A 17:28
Commentaires : 0
 

Répondre

 
 

UN AN DE MA VIE |
angelca29 |
Monde en noir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A JEUDI
| youmeinthesky
| Tentation