Ceciel, Tête en l’air…

 

Ouverture de la chasse

Je te vois déjà, lecteur, perplexe devant le titre de ce billet : quoi, Céciel en tueuse de petits zanimaux innocents? Nous aurait-elle caché une passion honteuse pour le massacre de jeunes biches et de leurs petits bichons (NDLR : je sais bien que le petit de la biche est un faon, mais bichon c’est beaucoup plus évocateur, vous admettrez. Surtout si vous avez aimé Bambi. Moi j’ai detesté, enfin jme suis endormie…Rapport sûrement aux bons sentiments qui font les mauvais films).

Que nenni! Je te parle, jeune inncent, de la chasse à la nounou.

Là, tu vas me dire « C’est pas du jeu Céciel, on avait dit que t’arrêtais de parler de ta fille« . Oui mais techniquement, c’est pas d’elle dont je parle, mais de la veinarde qui va pouvoir lui changer ses couches pendant les 12 prochains mois, pendant que Céciel sera de retour à Hollywood (ouais jtravaille dans la pub, c’est pas de bol, je sais. Mais on n’a pas tous la chance d’avoir des dispositions pour les maths ou l’informatique. Moi mon aptitude c’est la parlote comme tu l’auras remarqué, joli-lecteur).

Revenons à nos moutons. Ce billet a pour objet de vous raconter mes délicieuses zaventures de galérienne au pays de la super-nounou-qui-n’existe-pas-tant-pis-pour-toi.La photo ci-dessous devrait vous donner une idée du tableau. galre.jpg

 

L’histoire d’horreur démarre un matin, avec ma concierge, qui débarque chez moi par surprise, l’oeil pétillant : « Ch’est vous qui cherchez-ch une nourrice-ch? » (ma concierge est portugaise, c’est pour ça qu’il y a des « -ch » partout. Allez, j’arrête, les accents c’est toujours pénible à retranscrire par écrit et ça emmerde le joli-lecteur).

« Parceque ma fille, elle est nounou (ah bon, il me semblait surtout qu’elle fumait des clopes en lançant des oeillades énamourées à des mecs sur des scooters?), et là elle va revenir d’un séjour au Portugal et elle a pas de boulot donc elle sera contente de travailler pour vous. »

Ni de une, ni de deux, la Céciel bondit sur l’occasion de trouver une nounou qui vit dans son immeuble, qu’elle connait pas trop mal, et qui est suffisamment jeune pour ne pas lui expliquer comment m’occuper de sa gamine…elle accepte. Quelle naïveté!

Après 2 mois passés à crier sur tous les toits que je suis la plus douée et organisée des jeunes mamans, que j’ai trouvé la perle rare sans faire d’effort et que ma nounou au moins je la connais c’est pas comme ces gourgandines innconnues qui viennent saboter ton ménage et maltraiter ton gosse dès que tu as le dos tourné…Aprés tout ce pataquès, ma nounou sonne à la porte hier soir.

Pour me dire qu’elle nous laisse tomber car elle doit se faire opérer bientôt, et que sa convalescence serait trééés longue. Et qu’il y aurait ensuite d’autres opérations. Rien de grave, mais un gros chantier. En langage clair elle nous a balladée, la s****** parceque sa p****** d’opération, vous allez pas me croire mais c’est DE LA CHIRURGIE ESTHETIQUE (BORDEL!!!) donc n’allez pas me dire que c’était urgent ET imprévisible.
Et voilà. Retour à la case départ. La chasse à la nounou est ouverte. Je décide de tirer sans sommation, et à 22 heures je me laisse pas abattre et commence à passer des coups de fils à des parents intéressés par une garde partagée d’après les messages laissés sur le site de petites annonces de la mairie.

Et là commence la valse du grand n’importe quoi.

La single-maman qui veut faire garder sa môme de 7 heures du mat’ jusquà 22 heures (j’exagère à peine) mais qui te laisse te demerder pour payer sa nounou pendant les vacances scolaires puisque la petite file chez son père.

La-perd-pas-le-nord qui veut fidéliser sa nounou attitrée même si ses gamins vont à l’école, et qui souhaite donc que tu fasses garder ta fille chez elle, en payant seule l’essentiel de la facture puisque ses enfants à elle rentrent à 16h30. En gros elle te propose de la jouer sans vaseline : c’est plus cher et moins pratique qu’une garde partagée normale mais sur un malentendu ya peut-être des parents desespérés qui vont accepter?!

La Poulidor, (celle qui arrive toujours deuxième, pour les lecteurs qui s’y connaitraient pas bien en cyclisme d’avant-guerre), qui habitent à 100m de chez nous, les bons horaires, le bon feeling…mais qui s’est déjà engagée avec une famille qui n’a pas la moitié des qualités de notre candidature. Avec force regrets de part et d’autres, on raccroche le téléphone. De rage, on maudit une nouvelle fois le Portugal qui nous a foutu dans cette m****. Avec le temps qu’on a perdu, on aurait dix fois pu s’acoquiner ave cette charmante famille qui demandait que ça…Argh.
Puis tout à coup, sans prévenir, le miracle arrive : au bout du fil, enfin une dame qui semble normale, voire sympathique. Elle a tout cadré; sa nounou est fidèle depuis 2 ans, jamais en retard et elle a fait une formation premier secours spéciale enfants. Ses conditions (y compris financières) sont pleines de bon sens. Ses principes d’éducation collent aux nôtres. (à mort la télé, les DVD et surtout Dora et les télétubbies) On la rencontre dimanche, elle a hâte de nous rencontrer. Je pense même qu’elle a employé le mot « ravie ». C’est-t-y-pas-mignon?

Bon trêve de plaisanterie, reviendrais sûrement vous parler des vices cachés, parceque là c’est presque trop beau, vous pensez pas ?…

 

Dans : Ceciel blablate
Par ceciel
Le 11 décembre, 2007
A 16:32
Commentaires : 2
 

2 Commentaires

  1.  
    pikachunette2005
    pikachunette2005 écrit:

    Il y a aussi les mères-qui-tiennent-absolument-à-ce-que-les-papas-soient-très-impliqués, celles-qui-veulent-une-radiographie-des-poumons-de-la-nourrice-en-cas-de-tuberculose, celles-qui-trouvent-que-ton-appart-n’est-pas-assez-bien-alors-qu’il-est-deux-fois-plus-grand-que-leur-cagibi, ceux-qui-exigent-que-les-enfants-malades-portent-un-masque-enfin-surtout-le-tien, ceux-qui-veulent-que-la-garde-soit-toujours-chez-eux-avant-de-comprendre-que-ca-peut-être-très-encombrant-parfois-et-donc-changent-subitement-d’avis, celles-qui-ont-pas-compris-qu’elles-trouveront-jamais-une-nourrice-exactement-comme-elles-et-qui-donc-refusent-de-voir-la-vérité-en-face:elles-ne-veulent-pas-faire-garder-leur-mome et les gens normaux que j’espère avoir trouvé cette fois là.
    nb : zut, j’ai oublié de changer de pseudo.

  2.  
    ceciel
    ceciel écrit:

    Je vois que je m’adresse à une spécialiste…J’ai hâte de savoir sur quel modèle je vais tomber. Je vous tiens au courant, promis.

Répondre

 
 

UN AN DE MA VIE |
angelca29 |
Monde en noir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A JEUDI
| youmeinthesky
| Tentation