Ceciel, Tête en l’air…

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 10 janvier 2008

Kiss cool

Hé oui, je sais, ce titre est un peu coquinou-racoleur, surtout que pas de bol je ne vais absolument pas te parler ni de kiss ni de cool, mais seulement de double effet.

Mais allez, boude pas ton plaisir, maintenant qe t’es arrivé jusqu’ici Jolilecteur, même si t’es rien qu’un sale obsédé sensuel qui voulait kisser à tout va, je t’encourage à me lire. Songe que ça pourrait te servir un jour, ce que je vais raconter présentement sur mes nénés.

Hé hé, t’as vu comment je relance habilement l’intérêt des vilains petits coquins?!…Ni vu ni connu je t’embrouille; trop subtile la Céciel quand elle s’y met.

Bref, je m’égare. Mais où sont passés mes moutons?

Ah oui. The double effet, pour les non-initiés, c’est ce petit truc inattendu qui t’arrive comme une cerise sur le gâteau mais finalement tu te dis pourquoi pas ça mange pas de pain.

Donc aujourd’hui, je suis venue te parler du double effet kiss cool de mon sevrage. Pour ceux qui auraient pas suivi, je ne suis pas héroïnomane, mais seulement milka-nomane. En clair, j’allaite mon bébé, je suis une fontaine lactée, je déborde de ce précieux nectar qui nourrit Jolibébé depuis 2 mois et demi déjà, bref c’est trop la teuf de mon ptitcouic .

Mais depuis 2 jours, j’apprends à mon opulente poitrine comment bien se tenir (enfin au sens figuré surtout, parcequ’au sens pratique…yaurait trop de boulot). En clair, mes nénés sont privés de bébé. Et réciproquement.
Je sais c’est dur.

Psychologiquement c’est too bad. Physiologiquement c’est contre-nature. Mais physiquement c’est détonant.

Je t’explique.

Maintenant que mon organisme n’est plus obnubilé par la production de lait, le revoilou enfin libre de gambader nu dans les prés en chantant des chansons et cueillant des fleurs sauvages. Ceci est une métaphore, tu l’auras compris, mais l’idée en gros c’est que j’ai la patate. Forcément, mon petit corps a cessé d’exécuter son marathon quotidien donc il se sens léger-léger et fort-fort-fort.

T’as qu’à voir, pour la première fois depuis au moins 6 mois (bah oui, la grossesse aussi ça me met à plat), j’ai dormi 9 heures et ça m’a suffit. Incroyable mais vrai. Pour ceux qui me connaissent dans le civil, je sais que ça fait un choc. Ces derniers temps j’aurais été capable de m’endormir debout sur une jambe au milieu d’un carrefour tellement j’étais épuisée.

Alors voilà, certes je suis triste, mon coeur est brisé, ma fille grandit et s’éloigne -déjà- de moi. Mais enfin, que c’est bon de retrouver un peu d’énergie au lieu de traîner la patte comme un vieux cocker en fin de parcours.

Enfin, mention spéciale au triple effet kiss cool (tu le connaissais pas, celui-là, hein?) : je maigris! Sans l’allaitement, mon appétit de camionneur se met au repos, et mes hormones cessent de stocker des graisses pour nourrir bébé. Ma balance m’a d’ailleurs aimablement confirmé ce matin les conséquences positives de ces faits.

Allez plus que 9 kilos. La route est droite, mais la pente est raide comme dirait l’autre.

Dans : Ceciel blablate
Par ceciel
Le 10 janvier, 2008
A 23:49
Commentaires : 0
 
 
  • Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 10 janvier 2008

Le monde est pourri (ou pourquoi je suis dégoutée du Portugal)

Tu vas rire, jolilecteur.

Comme tu le sais, suite au désistement quasi-criminel de ma nounou portugaise, j’ai entrepris un grand casting national digne de la Popstaracademy. Avec succès : la nouvelle star s’appelle Salima et elle sort son album « les plus belles berceuses de jolibébé » la semaine prochaine. Et figure-toi qu’on a de la chance, car elle n’est ni enceinte secrètement comme Sherifa Luna, ni même supernulle comme cette pauvre Magalie Vaé (t’as comment je connais mes classiques?). Et en plus elle fait la cuisine, youpi. Donc voilà, comme qui dirait, on est sauvés, je n’aurais pas besoin de cacher mon bébé sous mon bureau quand je vais reprendre le boulot. C’est un peu ce que j’avais prévu, mais elle est trop bruyante pour envisager sérieusement cette solution, donc il m’a fallu un plan B.

Je m’égare.

Ce que je voulais te raconter aujourd’hui, c’est que mon ex-future-nounou portugaise a sonné à la porte hier soir. Genre comme elle habite dans notre immeuble et qu’on a fait connaissance, on peut se demander des services. On croit rêver. Surtout que devinez ce qu’elle m’a demandé, comme service?!

Je te le met dans le mille, Emile, elle voulait imprimer son CV chez nous, rapport au fait qu’elle a pas d’imprimante. Le culot de cette nana me dépasse. Pour mémoire, elle a quand même refusé de garder Jolibébé au motif qu’elle ne peut pas travailler pour cause médicale. Et là, elle débarque avec son CV. Genre, son médecin veut s’assurer qu’elle a le bac avant de lui découper les bourrelets.

Franchement étrange, la meuf, elle finit par nous expliquer qu’elle a besoin de son CV pour se faire embaucher dans une PME locale, sans les prévenir de son opération imminente cela va de soi, afin de pouvoir bénéficier d’un congé maladie rémunéré pendant les 10 mois de sa convalescence. La grande classe.

Le portugal n’a pas gagné des points sur ce coup-là. C’est un peu comme l’Allemagne : va falloir choisir un peu mieux les représentants qu’on m’envoie, la prochaine fois, hein?

Dans : Ceciel blablate
Par ceciel
Le
A 14:19
Commentaires : 0
 
 
 

UN AN DE MA VIE |
angelca29 |
Monde en noir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A JEUDI
| youmeinthesky
| Tentation