Ceciel, Tête en l’air…

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Lundi 24 novembre 2008

Contrainte et forcée

Ma copine Sublimette a eu la bonne idée de ma tagguer (oui je sais j’arrête pas c’est ça le star-system). Comme je vous ai cruellement délaissés pour cause de boulot infernal et déplacements divers, je relève vaillamment le défi de réveiller ce blog moribond…

 

Mon injure préférée en voiture : biiiiip. Ceci n’est pas une censure. C’est le son tonitruant de mon klaxon. Et oui je suis comme ça, une saleté de parisienne qui klaxonne à tout va. Oui mais qu’est-ce que ça défoule (surtout que c’est jamais de ma faute, nan jamais).

A qui je m’identifie dans « Sex & the City »? : Charlotte. J’ai longtemps entretenu un côté princesse-cruche en twinset. Depuis j’ai épousé un avocat chauve qui m’a converti au judaïsme et à la vie à poil.

La dernière fois que vous avez trop bu ? : Hum, jamais. Je ne bois jamais. J’aime pô ça. Oui c’est pas drôle et oui je vous emmerde. Pas de ma faute si le gène « addictions nocives » ne m’est pas tombé dessus à la naissance. Ceci est aussi valable pour le café, la cigarette et le substances hallucinogène. Faut croire que j’ai assez d’imagination pour rendre le monde beau sans psychotrope pour m’y aider.

Vous pourriez passer des heures : sous la couette à roudoudouner avec Prince-Prince en regardant des séries américaines sans fin. Ces plaisirs sont malheureusement trop rares. Dernier en date : le visionnage de Gossip Girls saison 1 une nuit de l’été dernier en Bretagne. Il est trop fort, Prince-Prince.

Votre phrase fétiche : « Le talent sans la chance n’est rien » (Dostoievski). Ca remet sur terre quand on commence à avoir les chevilles qui enflent. Et des fois ça fait rêver à sa bonne étoile. C’est pratique.
Vous vous regardez dans le miroir et vous vous dites : Rien. J’ai pas de miroir chez moi. Je sais je suis un cas pathologique.

Si vous deviez choisir votre homme idéal : Jude Law. Mais Prince-Prince est son sosie à quelques grammes près dont je m’estime satisfaite.

On me confond souvent avec … : une fois dans mon adolescence, un amoureux m’a dit que je ressemblais à Emmanuelle Béart. Il parlait surement de mes seins, mais j’ai rien compris et j’étais flattée (j’étais conne mais ça date de mon époque Charlotte-princesse-twinset).

 

 

Maintenant je taggue Ashley, Fantomette Mirabelle et Chocol. Oui je sais c’est dur la vie.

Dans : Ceciel blablate
Par ceciel
Le 24 novembre, 2008
A 15:45
Commentaires : 9
 
 
 

UN AN DE MA VIE |
angelca29 |
Monde en noir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A JEUDI
| youmeinthesky
| Tentation