Ceciel, Tête en l’air…

 

Tadam!

I’m back!

Non le travail n’a pas eu raison de moi. Je suis de retour avec un radieux sourire. Celui qui dit : « je me casse 2 jours à Barcelone sans Jolibébé! ».

Oui c’est le célèbre sourire extatique n°456 typique du jeune parent avide de nuits complètes et de liberté d’action.

Nous partons à 15 (et espérons revenir aussi nombreux). Nous louons un dortoir entier dans une auberge de jeunesse en plein coeur de la ville.

En résumé, ça ne ressemblera pas exactement une thalasso,
mais ça sera forcément plus reposant que la vie à Paris.


A part ça, les nouvelles en vrac
:

- L’UMP a choisi de lancer sa campagne européenne devant chez moi. Vraiment devant. (Cela n’a aucun rapport avec le fait que j’habite devant un auditorium; je suis convaincue qu’ils lisent ce blog et ont fait ça juste pour m’emmerder). Il m’a fallu 40 minutes pour faire le kilomètre qui sépare la crèche de mon doux foyer. Des soirées comme ça j’en voudrais plus souvent.

- Je suis officiellement énorme à force de vivre collée à cet écran en mangeant des pizzas. Serais-je en train de me muter en geek sans en avoir le talent? Je n’ai qu’un mot : c’est dégueulasse. Si au moins je savais me servir de WordPress l’obésité me pèserait moins. (Pour la reine du jeu de mot, demandez Céciel).

- Jolibébé est désormais devenue Joliepetite, je vous prie d’en tenir compte à dater de ce jour. En effet, mon jolipimousse parle pour de bon. Essentiellement pour dire non, je l’admets. Mais que voulez-vous, l’ADN ne ment jamais. (Copyright Horacio Cane).

- Un client aujourd’hui m’a priée de bien vouloit être payée plus cher que ce que je lui facturais. A insisté. Deux fois. Finalement le message est arrivé jusqu’à mon cerveau et j’ai dit oui. (Mais qu’est-ce qui ne tourne pas rond chez moi?…)

Sur ce je m’envole, j’ai un avion à rater, moi…

A la semaine prochaine les jolis

Dans : Ceciel blablate
Par ceciel
Le 30 avril, 2009
A 18:47
Commentaires : 0
 
 

Scorbut, la nouvelle star?

Mais non je ne vous abandonne pas. J’ai juste de grosses difficultés à gérer des journées de 26 heures. Mais ça va passer. Et puis surtout je me régale, en cette période de disette mondiale, du volume de travail que l’on me confie. Ne sachant pas combien de temps durera la célèbre crise, je fais des réserves, telle la JoliEcureuil afin de n’être pas trop dépourvue quand la bise fut venue.

Après ce prologue animalier, passons à l’industrie céréalière. Pourquoi le scorbut?

Et bien le scorbut est cette charmante maladie qui sévissait sur les galions antiques, lorsque des équipages ne touchaient pas terre pendant de longs mois, privés de toute nourriture fraîche, et donc de précieuse vitamine C.

Je ne suis pas coincée sur un galion mais c’est tout comme. Le cul vissé à mon fauteuil de président, je ne décolle pas. Parfois je vais faire pipi (rarement toutefois, le temps c’est de l’argent) et je me sustente aux alentours de 14 ou 15 heures quand le frigo n’est pas vide (rarement toutefois, on n’a pas encore choisi qui de Prince-Prince ou moi doit faire les courses. Pas facile, le management).

Et le soir? Et bien la nuit venue je travaille encore. J’ai bobo au bas du dos à force de rester lourdement assise sur mes propres kilos, et mon estomace crie famine (quand je ne me suis pas préalablement évanouie de fatigue ou d’hypoglycémie auparavant) (tout ceci est véridique et certifié ISO900056).

Mes menus sont donc parfaitement aléatoires et incomparablement anti-diététique. Cette semaine par exemple :
- lundi : sushi à domicile
- mardi : pizza à domicile
- mercredi : MacDo du drive in livré par le Prince-Prince express de 22 heures
- jeudi : jambon-coquillette

Je vous fais rêver? Ne me remerciez pas, c’est plaisir.

Si mes calculs sont exacts, je devrais développer le scorbut le 5 mai vers 23h40. A moins que je ne meure avant de déshydratation, rien n’est certain.

En tous cas il y aura de l’argent sur mon compte en banque.

Ben quoi?

Dans : Ceciel blablate
Par ceciel
Le 10 avril, 2009
A 6:52
Commentaires :1
 
 

Infidèle

Je me demande ce qui m’a pris d’ouvrir un blog.

Malgré de nombreuses tentatives je ne suis jamais parvenue à tenir un journal intime. Ca aurait du me mettre la puce à l’oreille. Quelle cruche je fais.

N’empêche, le journal intime se laissait mourir avec sobriété et discrétion. Mais le blog c’est pas la même came.. Ah ça non.

Il râle, il téléphone, il demande des comptes. Il te hante, il te relance. Des fois, même, il pleure. Un peu comme le téléphone de Claude François mais en plus lancinant. Genre Jacques Brel en dépression.

(Mon blog serait-il belge?)

A part ça, rien.

Dans : Ceciel blablate
Par ceciel
Le 7 avril, 2009
A 15:14
Commentaires : 4
 
 

Vous en avez marre? (attention billet à forte teneur anxiogène)

…Moi aussi.
Je cours après le temps. Que dis-je, je me prostituerai pour quelques minutes. Il faut dire que le ciel est contre moi.

Par exemple hier. J’étais censée avoir un long dimanche paresseux devant moi. Je me voyais déjà glander une bonne partie de la journée, puis finir tranquillement la journée en soldant quelques dossiers urgents pendant que ma petite famille siesterait gentiment.

Que nenni! Un Jolicopain improvise sa venue à la maison. Rupture, tristesse, il en a gros sur la patate. Pour fêter ça il convie un autre Jolicopain à nous rejoindre. Avec sa fille.

Tout cela fut fort sympathique, mais mon brunch cool dominical s’est inexplicablement mué en journée colonie de vacances à la maison. Harassée de fatigue et de stress, j’ai ensuite gaspillé en sommeil le peu d’heures libres que j’avais à disposition. Résultat? 22h30 un dimanche soir studieux vissée à mon écran. On a vu dimanche mieux organisé, quoi.

Le lendemain, je me dis que je ferai au mieux pour travailler vite et bien.

Mais j’avais oublié que j’avais rendez-vous pour Jolibébé chez l’osteo en plein milieu de la matinée. Le truc qui pourrit toute velleité d’organisation et de programme. Et ce qui devait arriver est donc arrivé :
- Jolibébé pas coopérant pour me laisser bosser avant le rendez-vous
- osteo en retard de 45 minutes (dès le premier rendez-vous du lundi matin, mais comment fait-elle?) et antipathique à souhait. Plus jamais. Ah ca non plus jamais.
- crèche fâchée de l’arrivée tardive de Jolibébé en plein repas. Regards assassins. Oui mais j’avais prévenu. Oui mais elles n’ont jamais eu le message.

Journée de merde.
Journée de merde.

Et il n’est que 13h30.

Et j’ai 4 Rendez-vous cet aprés-midi entre 14 et 17heures. Je n’ai pas déjeuné. Le frigo est vide. J’ai 5 articles à écrire pour ce soir. Plus un dossier pour demain que je n’ai même pas commencé et dont je ne sais même pas la forme qu’il pourra bien avoir.

Et puis, et puis, et puis….

Ah si, un truc chouette : j’ai ma robe merveilleuse pour le mariage de mon frère. Non, en fait j’en ai 2 (c’est dur de choisir et mes parents sont vraiment trop gentils). Avec les chaussures assorties (8 cm de talons à chaque fois). Un jour, les photos. Si vous couchez, bien entendu.

Je vais être la plus belle (si je ne meurs pas de stress et de manque de sommeil avant).

A vous les studios. (là, si tout va bien, je vous ai tellement transmis mon stress que vous avez les mains moites et envie de vous jeter par la fenêtre).

Dans : Ceciel blablate
Par ceciel
Le 6 avril, 2009
A 11:35
Commentaires : 2
 
 
 

UN AN DE MA VIE |
angelca29 |
Monde en noir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A JEUDI
| youmeinthesky
| Tentation