Ceciel, Tête en l’air…

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 14 janvier 2010

Survivor

Le truc avec les nausées, c’est d’apprivoiser le mal.
Après avoir raté plusieurs fois le début de journée, j’ai par exemple compris qu’il est exclu de mettre un pied par terre l’estomac vide.
Puis après plusieurs plongée dans les ténèbres aux alentours de 11h30 j’ai appris à déjeuner comme dans une maison de retraite : à 11h30 ne m’appelez pas, ya plus personne, je déjeune.

idem à 16 heures, 19 et 22 heures.

En gros je suis devenue un nourrisson; si tu me nourris pas toutes les 3 heures, je mute en bête hurlante et vomissante et je fais peur à ma propre mère.

Riche de cette expérience j’ai abordé ma réunion d’hier avec un vrai kit de survie : une montagne de bonbons, un financier à la pistache taille XXL, des cracotte fourrées à la framboise.

restait à avaler tout ça discrètement dans un bureau de 7m2 avec 3 autres personnes présente.

C’est là qu’être une fille, ça sert.
Grâce au mythe de la mini-vessie j’ai pu m’éclipser à plusieurs reprises afin de dévorer le contenu de mon sac tranquillou aux toilettes.

Bilan de l’opération :
5 heures de réunion
3 cracittes
1 financier
18 bonbons à la menthe
2 réglisses
un paquet de dragibus
mon honneur sauf
ma tension à 2 après ce marathon
une belle galette quand même entre la tour de verre et le RER (mon estomac a voulu fêter dignement ma survie anormalement longue, le bougre)

Alors voilà. Je m’en suis sortie. Ma cliente pense que je bois trop de thé. J’ai conservé le beau contrat qui paiera mon congé maternité (oui les entrepreneuses enceinte et maman ont un statut de merde, elle est belle la France).

Pour fêter ça, je pars 3 jours au vert chez mes parents avec Joliepetite (la plus belle des asthmatique, la dame aux camélias elle me fait bien marrer à côté).

Pendant ce temps, à Berlin, Prince-Prince desenterrera la vie de garçon d’un ami qui devait se marier mais qui se marie plus. 15 mecs avinés en goguette à berlin, ça m’inquiète, surtout vue la température là-bas.

J’ai fait promettre à prince-Prince qu’il reviendrait avec tous ses orteils mais rien n’est moins sûr. J’en tremble de me dire qu’il n’y aura personne pour s’occuper de mon chéri pendant ces journées de débauche.

A part ça ce soir on a fait l’écho du 3e mois. Bébé va bien mais n’a jamais pris une position assez correcte pour voir son crâne. Donc je psychote. Donc le suis re-convoquée dans 15 jours. Donc, ban, je flippe. La routine, quoi.

La grossesse ça pue de la gueule. Heureusement que c’est vraiment cool d’être maman sinon j’en foutrais des coups de pieds au culs aux nanas qui présentent ça comme les plus beaux mois de leur vie. C’est comme les meufs gourmandes qui restent minces ou celles qui savent éviter les fautes de goût vestimentaires : on appartient pas au même monde (je les déteste, que ça soit clair).

Sur ces paroles bienveillantes, dodo.

Dans : Ceciel blablate
Par ceciel
Le 14 janvier, 2010
A 23:01
Commentaires : 5
 
 
 

UN AN DE MA VIE |
angelca29 |
Monde en noir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A JEUDI
| youmeinthesky
| Tentation