Ceciel, Tête en l’air…

 

Mauvais karma

Ya pas à dire, je suis vernie comme fille.
Surtout niveau grossesse. La multiplication cellulaire et moi, on est potes je vous raconte pas.
C’est bien simple, dès que j’entends parler grossesse, je lève la main, je crie Youpi et je supplie le ciel de retomber en cloque. Ou d’avoir des jumeaux, juste pour rigoler.

Bon, évidemment tout ceci est fake. La terrible vérité vous la connaissez, j’ai autant d’instinct maternel qu’un fer à repasser, et la grossesse pour moi c’est juste la pire expérience qu’une femme puisse vivre.

On devient rien qu’un gros tas moche et fatigué, hyper-hormoné, et en plus il arrive que des catastrophe (à part les jolis cheveux et les jolis ongles, mais comme le souligne Florence Foresti, qu’est-ce qu’on peut foutre avec de beaux cuticules quand notre pauvre corps est ravagé comme la maison des petits poneys après le passage d’Attila?).

Alors, oui les bébés c’est cool. Enfin les petits enfants, parceque le bébé est un être relou, faut pas se mentir. On s’attendrit devant sa fragilité (et un peu sa laideur quand on est vraiment honnête) mais retirer du plaisir d’échanges limités à un parasitage en règle de tout ton être, je sais pas faire.

En revanche, à partir de 9-10 mois je reconnais qu’on se marre bien. Pour les plus chanceux, le bébé marche. Avec un peu de bol il est même pas allergique et peut donc manger à peu n’importe quoi donc on galère moins sur l’alimentation : « mange pas ça t’es trop petit », « mange pas ci c’est pour les grands  » etc.

Tout ça pour vous dire que le dieu des bébés a encore décidé de me mettre sa petite raclée rituelle. Quelque part je me demande s’il m’envoie pas des signes pour me faire comprendre que la maternité, c’est un peu une hérésie pour moi et qu’il faut pas que je m’entête.

Digression : tu crois que Babette et le Dieu des bébés sont de mèche?

Et oui, depuis hier et suite à une nuit de dimanche apocalyptique, je suis consignée chez moi, couchée. Un décollement de placenta ça s’appelle. Je vous rassure ça fait pas mal. Sauf des contractions mais ça me glisse dessus tellement je m’en fous vu que j’en déjà à ma 4e grossesse quand même. (Et ne disons rien du fait qu’il n’y a qu’un seul enfant à la maison pour le moment, merci).

Mais le docteur il a crié dans son téléphone « je vous avait dit « Repos »!!! ».

Moi j’ai répondu que rester en pyjama jusqu’à 10 heures du mat’, travailler de chez soi en mangeant des bretzel et en sortir de sa tanière pour voir des clients environ 1 fois par semaine ça me semblait assez proche de l’idée de repos. Mais ça n’a pas eu l’air de lui suffire.

Il paraît que je peux faire mieux.

Alors voilà. J’ai annulé la plupart de mes petits clients pour me consacrer sur les 2 ou 3 qui font vraiment bouillir la marmite. Je leur ai annoncé à tous que je me multipliais présentement.
Et on a mis au point un plan d’attaque avec Prince-Prince qui consiste à le laisser dorénavant faire le catch quotidien avec Joliepetite pour prendre son bain et enfiler son pyjama. Ca sera toujours 12 kg agités en moins à porter pour mon pauvre utérus.

Me voilà donc plus confinée que jamais. Après ces 3 mois d’hibernation à cause des nausées, je vais sûrement fondre et disparaître dans le néant si cette consignation à domicile dure plus de 3 semaines. Parceque je sais pas si vous avez remarqué, mais je ne suis pas exactement une femme d’intérieur…

Alors voilà je me dis que je dois vraiment avoir un mauvais karma bebesque pour me retrouver dans ce genre de situation de merde à chaque fois que je veux me reproduire. Néanmoins je reconnais que c’est une grande chance d’être capable de faire un bébé et que tout le monde n’a pas ce bol. Mais si je pouvais vivre une grossesse, rien qu’une, ou j’ai pas l’impression de me transformer en bout de viande livré au corps médical, ça me ferait plaisir. Merci Père Noël.

(salopes de cigognes)

Dans : Ceciel blablate
Par ceciel
Le 16 février, 2010
A 9:01
Commentaires : 6
 

6 Commentaires

  1.  
    Chocol
    Chocol écrit:

    Mer…credi! Courage, j’ai super mal vécu mon arrêt pour Léo: comment ça, je ne peux pas être wonder woman et enceinte en même temps? C’est bien vrai que c’est nul d’être enceinte: j’ai les seins de Pamela Anderson mais suis incapable de mettre son petit maillot de bain sous peine de décimer la population entière du 92!
    A vrai dire je ne sais pas quoi t’écrire de réconfortant parce que non, y a pas, c’est la loose… en plus d’être coincée chez soit on a le stress que tout se passe bien (preuve que nous on l’a le fameux instinct maternel, hein Babette!). Allez, si j’arrive à passer les mois qui viennent sans moi aussi être allongée je passerai te faire un petit coucou si tu veux! Courage!

  2.  
    saperli
    saperli écrit:

    oui courage, j’ai connu ça deux fois, et déjà qu’une grossesse c’est long alors là ça devient interminable.

  3.  
    mirabelle
    mirabelle écrit:

    Le bon côté des choses c’est que tu vas pouvoir bloguer à volonté et nous concocter des petits billets QUOTIDIENS !!!! Youpi !!!!

    Après, ça me rappelle la discussion de ce midi entre collègues: 3 femmes, 3 grossesses, toutes alitées !!!!

    Allez courage… et c’est censé durer combien de temps cette petite blague ?

  4.  
    Fantomette
    Fantomette écrit:

    J’avais entendu parler sur ton blog d’un petit garçon blond qui se fête le 19 janvier, avec Joliepetite et l’alien en cours ça fait trois grossesse, quelle est l’histoire de la quatrième ?
    Tu peux aussi m’envoyer paître si c’est trop intime, mais les histoires des gens m’intéressent, d’où ma blogophagie intense, et le défaut du virtuel, c’est qu’après plusieurs mois (voire années, je t’ai découverte peu après la naissance de celle qui était à l’époque Joliebébé) de lecture, t’as l’impression de connaître les gens alors que pas du tout…
    Bon courage en tous cas, j’ai vu ma mère vivre des grossesse terribles (7 en tout, pour 6 enfants), et encore, elle faisait tout pour nous cacher le plus pénible, donc derrière la façade, je devine que c’était bien plus terrible que ce qu’on imaginait. Et on imaginait pourtant qu’elle en chiait vachement.
    Allez, merde pour la suite !

  5.  
    ceciel
    ceciel écrit:

    Mirabelle : j’en ai pour 3 semaines minimum. J’enrage! Pour les billets quotidiens je ferai de mon mieux, mais je continue à bosser, j’arrête juste de sortir de chez moi (le télétravail ça a du bon!)

    Saperli : tu l’as dit…

    Fantomette : je vois que tu suis…Pour faire court, l’été dernier s’est terminé sur une belle galère. Je ne bloguais pas à l’époque.

  6.  
    Fantomette
    Fantomette écrit:

    Ok…
    *courage*
    On se connaît pas, hein, mais plein de bisous pour la suite.

Répondre

 
 

UN AN DE MA VIE |
angelca29 |
Monde en noir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A JEUDI
| youmeinthesky
| Tentation