Ceciel, Tête en l’air…

 

La geisha a les boules

Lors du dernier Noël, Prince-Prince s’est emballé un soir d’humour sur un site vendant des objet coquins.

Au départ, l’affaire était bien innocente : nous devions célébrer comme chaque année le « Noël-des-copains » et cherchions donc des cadeaux appropriés. C’est-à-dire qui te mettent la honte ou te font pleurer les yeux tellement ils sont vilains.

Voilà comment l’une des mes copines Putafrange a eu la joie et l’honneur de découvrir dans son petit paquet une superbe boîte de boules de geisha offerte par mon délicat mari.

L’histoire ne dit pas si la copine a apprécié le cadeau : elle s’est contenté d’un « elles sont vachement grosses ces boules » qui a semblé beaucoup plaire à mon aimé, et nous en sommes restés là.

Jusqu’au réveillon. Mon réveillon.

Sous le sapin, une jolie boîte m’attendait.

Grosse bague? Charmant bracelet?

Hum.

Effectivement, une magnifique belle montre faisant tictac m’attendait sous le sapin, mais la petite boîte en question recelait, vous vous en doutez, les copines des susdites boules.

Et mon Prince-Prince, tout fier, d’expliquer à la cantonnade que les boules de geisha, c’est très bon pour le périnée (merci wikipedia).

Naturellement, j’ai vite oublié leur existence, les relégant au plus loin d’un placard bondé de trucs inutiles.

C’était sans compter le dévouement domestique de mes parents, venus hier faire du ménage chez moi puisque je suis présentement handicapée de l’utérus.

En allant me coucher hier soir, une boîte vide posée sur le placard attire mon attention. Malheureusement, je ne la reconnais que trop. Ciel! Si elle est vide, où sont les boules?

Après des recherches dignes de l’inspecteur gadget, j’ai fini par les retrouver sous le lit. Attention touchante de mes parents, ou hasard des coups d’aspirateur? Nul ne le saura jamais.

Une chose est sûre : mes parents ont forcément vu le loup. Depuis, je suis dans mes petits souliers. De là à savoir à quoi il sert…Espérons qu’ils ont pris ça pour des billes sinon ma réputation de jeune fille en fleur va en prendre un coup.

Dans : Ceciel blablate
Par ceciel
Le 18 février, 2010
A 7:48
Commentaires : 3
 

3 Commentaires

  1.  
    Fantomette
    Fantomette écrit:

    « Mais tutafé, c’est une prescription de la sage-femme pour renforcer mon périnée pendant mon alitement, d’ailleurs je me demandais où elles étaient rendues, merci maman de me les avoir retrouvées », elle te regardera pas de travers si tu évoques la rééducation avec une sonde (dieu me préserve d’en causer un jour avec mes parents !), pourquoi pas une pré-rééducation à la boule de geisha pendant ?
    Oui, bon, qu’à moitié convainquant…

  2.  
    mirabelle
    mirabelle écrit:

    :D

    Bon, sinon, rien à voir, peut-^etre que tu connais déjà, peut ^etre que non.
    J’ai découvert un blog superbe qu’il faut que tu lises tellement c’est beau…

    http://polaroidgirl.canalblog.com/

    PS: A part ça, mon ordi ne veut plus mettre les accents circonflexes au-dessus…

  3.  
    Pouffi
    Pouffi écrit:

    Ahahah je me marre.
    Moi c’est le lubrifiant qui était sagement rangé sur ma table de chevet.
    Sympa…

Répondre

 
 

UN AN DE MA VIE |
angelca29 |
Monde en noir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A JEUDI
| youmeinthesky
| Tentation