Ceciel, Tête en l’air…

 

Tata et tonton

Depuis quelques semaines, un phénomène nous laisse dubitatifs, Prince-Prince et moi.

Nous avons habitué Joliepetite à appeler « Tonton » et « Tata » nos amis proches, pensant bien faire. C’était leur donner une place spéciale, les désignant à notre fille comme personnes de confiance destinées à durer auprès d’elle.

C’était sans compter notre cercle d’amis relativement étendu.

Car je l’avoue, nous avons royalement merdé. Notre pauvre fille n’a plus aucun repère…C’est ainsi que nous l’avons vue appeler « Tata » la gentille dame de l’agence immobilière qui nous faisait visiter une maison, ou encore sa toute nouvelle baby-sitter, sans parler du livreur des courses.

En résumé, ou elle s’attache vite, ou nous l’avons éduquée comme des abrutis. Je penche nettement pour la seconde hypothèse.

Consternés, Prince-prince et moi avons tenté de remettre les pendules à l’heure pour lui expliquer qui sont les « vrais » tontons et tatas (à savoir nos frères et soeurs) mais nous ne les voyons malheureusement pas assez souvent pour qu’elle réalise bien la différence en si peu de temps.

Nous voilà donc réduits à lui désigner selon les cas : « Lui, tonton », ou encore « Elle, pas tata ».

C’est fastidieux, abrutissant et pas totalement efficace mais au moins nous tentons de réparer notre bêtise tant bien que mal. La pauvrette va mettre encore quelques mois je pense avant de faire la différence entre les tontons et le reste du monde, mais je me console en me disant que ce ne sont que des mots, et que pour autant elle a su préserver son affection pour les personnes réellement proches.

En effet, bien qu’elle appelle à tout va « tonton » et « tata », elle ne s’en laisse pas compter trop facilement. Il faut plus qu’un grand sourire ou un bonbon pour l’amadouer. 24 heures minimum, c’est le tarif pour obtenir le premier bisou de sa part.

Cela me rassure, qu’elle soit restée farouche malgré notre désastreuse éducation. Pour le prochain on essaiera de pas faire les mêmes bêtises.

On essaiera, j’ai dit. Nobod’ys perfect!

Dans : Ceciel blablate
Par ceciel
Le 16 mars, 2010
A 9:07
Commentaires : 2
 

2 Commentaires

  1.  
    saperli
    saperli écrit:

    oh la pauvre… Lorsqu’elle a commencé à parler, ma petite-fille, quand elle voyait un homme, disait « un papa ».

  2.  
    mirabelle
    mirabelle écrit:

    Vous en avez de drôles d’idées parfois quand même ;-)

Répondre

 
 

UN AN DE MA VIE |
angelca29 |
Monde en noir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A JEUDI
| youmeinthesky
| Tentation