Ceciel, Tête en l’air…

 

L’anarchiste

J’aurais dû m’en douter devant la résistance de PetitPanda à sortir de mon utérus. Désormais, après 15 jours de cohabitation, l’évidence se fait jour : mon fils est un anarchiste.

Les signes qui ne trompent pas? Il fait ce qu’il veut quand il veut au mépris des lois et d’autrui. Atilla doit sûrement bien rigoler en voyant sa relève déjà prête.

Alors que sa soeur au même âge était certes tyrannique mais relativement disciplinée (elle a fait ses nuits à 3 semaines, youpi), PetitPanda prend un malin plaisir à semer le doute dans nos esprits fatigués.

Il s’emploie en effet avec un talent vicieux à refuser toute forme de régularité. Que ce soit pour manger, dormir, gazouiller, nous ne pouvons compter sur aucun repère quel qu’il soit. Il passe ainsi allègrement de têtées toutes les 3 heures à 3 têtées en 2 heures. Il peut dormir 5 heures en plein après-midi et à peine 30 minutes entre 2 et 7 heures du matin. Il peut aussi s’endormir en 10 secondes dans une position improbable puis mettre 50 minutes à trouver le sommeil au fond de son lit douillet.

En bref, on est complètement perdus, cet enfant aura notre peau. On ne comprend rien à ses envies, son rythme, ses besoins.

Je me contente donc de jouer les open-bar Milka en espérant survivre à une absence quasi-totale de sommeil. En 15 jours, mon meilleur score d’heures de sommeil à la suite est de 3 heures (grâce à Prince-Prince qui a géré la bête pendant une matinée pour me laisser roupiller). Sinon, le rythme normal est de 1 ou 2 heures quand PetitPanda m’accorde du répit. A raison de 2 ou 3 plages de sommeil dans la journée, je vis donc avec 4 à 5 heures de sommeil quotidien -et encore, en plusieurs fois-.

En bref, faut pas vous étonner si j’écris pas. Rendez-vous dans 18 ans, quand le petit aura son bac et ne nous séquestrera plus.

Et vous savez le pire?

En 15 jours, PetitPanda est en devenu roux, pèle comme un lépreux et a développé de l’acné du nourrisson.
Plus moche tu meurs.

Oui, j’aime mon enfant mais ça n’empêche pas d’être lucide : il nous donne peu de motifs de satisfaction ces derniers temps.

M’en fiche, je compte bien me venger le jour où il me demandera une mobylette ou la permission de minuit.

La vengeance est un plat qui se mange froid, hé hé.

(je vous laisse, Attilla a (encore) faim).

Dans : Ceciel blablate
Par ceciel
Le 16 août, 2010
A 15:16
Commentaires : 5
 
 

Petit homme

Mon silence vous en a dit long…Après quelques journées d’homéopathie forcenée, mon petit colis s’est en effet décidé à sortir lundi soir. Etrangement, le jour même du départ de sa grande soeur pour la Bretagne.

Un accouchement simplissime, expédié en 1h30 (déjà, Joliepetite avait été livrée par cigogne express en 2h30) qui confirme que j’ai l’impatience dans le sang!

Pour les curieux (Chocol!), le petit frère s’appelle Hippolyte. Il est doux, rose et blond autant que sa soeur était brune et blanche. Je suis déjà dingue de l’odeur de son cou et de la douceur de sa peau parcheminée par ses vacances aquatiques. Et il n’a rien du sumo annoncé : un petit pois de 3,3kg et 51 cm.

L’allaitement me donne du fil à retordre même si l’expérience aide un peu. D’ici quelques jours tout devrait être plus confortable.

Je suis toute à mon bonheur, ravie d’être débarrassée de cette encombrante grossesse, ravie d’accueillir ce petit bout de douceur, ravie d’être en vacances, ravie d’avoir un Prince-Prince à mes côtés (il a dormi chaque soir avec nous à la clinique, quel homme) et ravie de voir grandir près de moi un nouveau petit lutin. Impatiente de découvrir quelles surprises il nous réserve.

En gros, le baby-blues ne me guette pas vraiment! L’été sera beau!

Dans : Ceciel blablate
Par ceciel
Le 5 août, 2010
A 15:15
Commentaires : 11
 
 

TGV

La vitesse sera le thème du billet du jour.

La vitesse à laquelle ma Joliepetite grandit. Du haut de ses 2 ans 3/4, j’observe le tempo vertigineux qu’elle a adopté pour réaliser les progrès qui l’emmènent doucement loin de moi.

D’abord la propreté diurne, formalité expédiée en quelques semaines. Avril l’a ainsi vue devenir propre.

Puis l’arrêt brutal de la sacro-sainte tétine et du biberon du matin. Jetés à la poubelle sans sommation un matin de juillet où ma puce a décidé de devenir grande. Aucun retour en arrière à signaler. Elle a arrêté ces drogues comme d’autres la clope, avec intensité et conviction, non sans peine mais avec la fierté du bien accompli.

Et puis, il y a eu hier soir. Joliepetite a exigé de retirer sa couche nocturne. Et ce matin, un succès (des draps secs!) nous attendait.

Enfin, ce matin a achevé de souligner à quel point notre petite sorcière a définitivement changé. Je l’ai regardée s’habiller seule de pied en cap, s’assurer du contenu de sa valise et de son sac à dos avec un sérieux papal, puis se déclarer prête à partir en vacances.

Et oui, ce matin, son Papi breton vient la chercher en train. Prince-Prince vient de partir à sa rencontre pour lui remettre notre précieux colis, exultant à l’idée de voir la plage, les crabes, et ses joyeux cousins. J’ai vu le taxi s’éloigner avec un vrai pincement au coeur. Ses premières vacances solo, si loin de nous. Elle est déjà partie souvent chez mes parents, mais il habitent bien plus près de chez nous.

Alors ce départ en train, pour 5 heures de route avec son papi qui l’emmène loin de nous et de ses habitudes, cela chamboule un peu la bombe hormonale que je suis…Tandis qu’elle demeure impassible et impatiente, joyeuse de nous quitter et d’aller se dorer la pilule en mangeant des galettes au beurre.

Voilà, notre toute petite fille encore bébé il y a quelques mois a poussé d’un coup comme une fleur tropicale et moi je reste sur le carreau, ébahie par cette rapidité que j’ai à peine encouragée mais que Joliepetite a exploité à plein.

Heureusement, son petit frère ne saurait tarder et je me surprends à apprécier l’idée de voir grandir à nouveau une jolie plante dans mon giron.

En revanche, la vitesse ne semble pas sa préoccupation principale, puisqu’à 8 jours du terme, le voici toujours fermement au chaud.

Cela dit, des premiers signes encourageants commencent à apparaître et peut-être vais-je échapper au cruel déclenchement qui m’attends lundi prochain si PetitPanda ne se décide pas à adopter le mode TGV. Cette nuit, des contractions m’ont clouées au matelas et je me réveille fourbue.

La suite très bientôt, je pense…

Dans : Ceciel blablate
Par ceciel
Le 2 août, 2010
A 8:40
Commentaires : 3
 
 
 

UN AN DE MA VIE |
angelca29 |
Monde en noir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A JEUDI
| youmeinthesky
| Tentation