Ceciel, Tête en l’air…

 

Big Love

Six ans que je suis avec Prince-Prince.

Quatre ans qu’on est mariés.

Quatrième bébé en route.

La seule année où je n’ai pas été enceinte depuis que nous nous aimons, c’est 2008. (Les temps sont difficiles pour les amoureux qui veulent repeupler la France).

Des fois, j’éprouve une grande hâte à l’idée de dégonfler pour de bon et de partir en lune de miel. Un jour.

(oui je sais c’est un post bref et fatigué, mais Joliepetite nous a réveillé 3 fois cette nuit pour qu’on réfléchisse ensemble au nom du futur bébé. Ya pas que moi qui travaille du chapeau dans cette maison…!).

Dans : Ceciel blablate
Par ceciel
Le 20 mai, 2011
A 13:40
Commentaires :1
 
 

De la liberté d’être soi

Je suis critique, sanguine, amoureuse, souriante, tendre, concentrée, curieuse.

Je manque de goût, de précision, de patience, de régularité, de douceur.

J’aimerais plus que tout perdre 10 kg, pondre un beau bébé en pleine santé, me réveiller dans 6 mois sans passer par la case grossesse, retrouver l’envie de travailler, savoir parler à Joliepetite sans crier, comprendre pourquoi Mr Sourire pleure tous les soirs jusqu’à 22 heures, voler quelques soirées et week-end avec mon amoureux -rienquelui-, savoir m’habiller, savoir tenir ma langue. Savoir.

Des choses comme ça je pourrais en écrire cent. Comme chacun(e) d’entre nous.

C’est pour cela que j’ai toujours un peu de peine lorsque je croise un(e) ami(e) qui souffre de n’être pas accepté(e) comme il/elle est. Quand un ami s’effondre, épuisé de se battre contre les moulins à vent de la désapprobation, des conseils doucereux, des attaques mal voilées.

Je me dis que j’ai cette chance, d’avoir un vilain sale petit caractère qui éloigne assez bien les cons.

Et puis surtout une mère, un père, un mari, des enfants qui me connaissent par coeur et m’aiment telle que je suis, bourrée de défauts et de folie jusqu’au coeur, mais juste moi rien que moi comme ça et puis c’est tout.
Je ne me déteste pas, je ne me cherche pas. Je sais que je suis comme ça, imparfaite et bordélique mais tout ce qui compte c’est que ça marche comme ça. Et je me fais un grand plaisir à les aimer de même en retour, tout imparfaits et bordéliques qu’ils sont aussi mais dans notre joyeux n’importe quoi nous sommes au paradis, à la vie à la mort.

J’ai envie de dire à ces amies en plein spleen de se ménager trés fort, de ne pas s’exposer aux critiques. De caresser leur tout petit trésor personnel et de dire merde aux cons. Et que ça passera, comme tout. Ca passera…

Courage!

(à part ça la Joliefamille a trouvé son nouveau nid. On signe cet aprés-midi. Déménagement dans 3 mois. Chaque joli aura sa chambre. On respire et on fait sauter le Champomy).

Dans : Ceciel blablate
Par ceciel
Le 18 mai, 2011
A 9:35
Commentaires : 3
 
 

Père Dodu

Mon bébé allergique profite. Il profite même trés bien.

Nous sommes parvenus à lui faire ingurgiter des tas de bonnes choses grâce à une certaine forme d’imagination et à une accalmie miraculeuse de ses vilaines crises d’urticaire.

Le voici donc accro au pain, amoureux des yaourts soja-chocolat, sans parler d’une addiction assumée à la crème de riz à la vanille.

Le résultat?

dsc01852copie.jpg

Un bébé heureux.

A part ça, comme son père et sa soeur avant lui, c’est un nudist* forcené, qui ne vit que les pieds à l’air et ne tolère pour pyjama qu’un simple body (oui c’est lui met TOUT SEUL son pantalon en tire-bouchon, je ne m’explique pas ce mystère). Inutile de préciser qu’il ne met plus de turbulette depuis longtemps. Une vieille couette liberty de sa soeur fait bien l’affaire.

Pas compliqué, mon Père Dodu…et doux à croquer.

Mais que me réserve le bébé suivant (à part des nausées pourrites, j’entends)?!

Dans : Ceciel blablate
Par ceciel
Le 6 mai, 2011
A 12:50
Commentaires : 0
 
 

Poudreuse

Ce matin au petit-dej, une odeur connue, délicieuse mais incongrue dans mon bol de chocapic me chatouille les narines.

« L’heure bleue« , de Guerlain. Mon parfum fétiche pour les soirées. Un mélange de poudre de riz et d’essence de dame. Un élixir précieux que je ménage goutte après goutte.

Oui mais bon, pourquoi cette odeur flotte dans l’air?

Puis je vois arriver Prince-Prince, rasé de frais, beau comme un jeune BHL dans sa chemise blanche…enveloppé du capiteux parfum.

« - Pourquoi tu mets mon parfum?
- J’ai perdu le mien
- Et si tu perds ton caleçon, tu me piques aussi une culotte en dentelle?
- Nan mais là c’est pas pareil!…
- Prince-Prince, tu cocottes comme une jeune pucelle
-… »

Mon petite doigt me dit qu’il y en a un qui va raser les murs aujourd’hui…

(N’empêche, on a toutes piqué un peu de parfum à nos mecs, un jour. Pourquoi ne pourraient-ils pas faire de même sans pour autant être soupçonnés de vouloir concurrencer Priscilla folle du désert?)…

Dans : Ceciel blablate
Par ceciel
Le 2 mai, 2011
A 8:14
Commentaires :1
 
 
 

UN AN DE MA VIE |
angelca29 |
Monde en noir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A JEUDI
| youmeinthesky
| Tentation